Nous contacter
Réseaux sociaux

Survivre au post-partum

Ô rage, Ô désespoir, Ô past-partum ennemi

Après la grossesse, vous pensiez avoir passé le pire ?  Que nenni ! Bienvenue dans le merveilleux monde du post-partum, entre  la fatigue, les douleurs et les hormones qui lâchent, vous avez besoin d’aide ? Voici une liste de conseils (non exhaustive) qui devraient vous permettre d’encaisser cette phase de vie avec plus de… sérénité ?

 

1- Trouver une personne qui vous épaulera durant le post-partum

Ça peut être votre conjoint(e), un membre de votre famille, un(e) amie, peu importe. D’abord car vous allez être épuisé et pouvoir déléguer certaines taches ménagères sera un vrai soulagement mais aussi car, même si vous allez être accaparé par votre nouveau né, c’est important de pouvoir échanger avec un adulte et libérer votre parole.

 

2- La ceinture physiomat et la gaine sont vos meilleures amies.

D’abord car elles vous éviteront la désagréable sensation que vos organes cherchent à s’enfuir par l’avant mais aussi, dans le cas de la ceinture physiomat, car elle vous permettra de replacer votre bassin. Ah aussi ! Vous déprimez parce que vous venez d’accoucher et on dirait encore que vous êtes enceinte de 4 mois ? La gaine peut aider 😉

 

3 – Dormir, dormir, dormir, dès que vous le pouvez !

Vous allez être littéralement épuisée, c’est normal. Entre l’accouchement qui est éreintant pour le corps et le nouveau né qui accapare tout votre temps, rien de plus habituel ! Mais dormez dès que vous le pouvez ! Le petit est avec un membre de la famille ? Dormez ! Bébé dort ? Dormez aussi ! N’hésitez pas à appeler des amis pour le garder lorsque vous vous sentez surpassée. D’ailleurs, tout cela m’amène au point suivant…

 

4- Lâcher prise !

La vaisselle n’est pas faite ? Ce sera pour demain. Le panier à linge sale est plein ? Le sol ne s’offusquera pas si ça déborde. La cuisine n’est pas faite ? Commandez. Apprenez à lâcher prise, la phase du post-partum est éreintante, si vous ne faites pas toutes les tâches que vous vous étiez fixées dans la journée, ce n’est pas grave. Respirez !

 

5- Limiter les visites.

Encore une fois, dans l’optique de limiter la fatigue. Tout votre entourage va vouloir rencontrer le bébé, sachez dire “non”. Votre bien être passe en priorité.

 

6- La phase du post-partum n’est pas éternelle

Enfin, relativisez, la phase du post-partum ne durera pas. C’est une étape difficile, épuisante, éreintante ? Mais aussi magnifique, vous venez d’accueillir un petit être, un mini vous qui fait maintenant partie de votre famille, profitez de lui, de ses premiers moments. Les aspects moins sympathiques passeront avec le temps.

 

Force et courage à toutes les mamans qui vivent le post-partum ou le vivront, et bravo à celles qui l’ont vécu. Vous êtes tellement fortes ! 💪

 

 

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.