Nous contacter
Réseaux sociaux

Grossesse et fêtes de fin d’année

Noël approche à grand pas et votre jolie ventre ne fait que s’arrondir un peu plus chaque jour. Entre le manque de sommeil, le régime alimentaire parfois restreint et les maux du quotidien, gérer grossesse et fêtes de fin d’année semble être un pari difficile ! Pas de panique, à la fin de cet article, vous aborderez cette période avec la plus grande des sérénité.

 

Grossesse et fêtes de fin d’année : la question de la coupette de champagne ? 

Le dicton “sans alcool la fête est plus folle” est bien sympa, mais quelque peu déprimant quand on aborde les fêtes de fin d’année en pleine grossesse. Je vous vois derrière votre écran, larme à l’oeil, en imaginant l’inaccessible coupette de champagne du nouvel an ou le verre de vin rouge de noël… Allez ! On se reprend !

Bien sur, l’alcool pendant la grossesse est forcément proscrit car il passe directement dans le sang foetal via le placenta mais ce n’est certainement pas une raison pour se contenter d’une eau pétillante sans intérêt. C’est alors l’occasion de découvrir de nouveaux cocktails : mixer, mélanger, touiller, les jus de fruits, les épices et les saveurs, vous pourriez découvrir de vraies pépites. Vous trouverez de nombreuses recettes de cocktails “healthy” et délicieux juste ici. Et qui sait, peut être que vous ne pourrez plus vous en passer ?

 

Grossesse et fêtes de fin d’année : quel repas puis-je manger ? 

Ah le repas ! La meilleure partie des fêtes de fin d’année. Cependant, il faut savoir prendre quelques précautions durant la grossesse.

Pour l’entrée : les traditionnelles entrées de noël et du nouvel an peuvent devenir problématique. Les huîtres, le foie gras, le saumon, bref, tout ce qui n’est pas bien cuit, peut être dangereux pour le bébé. Préférez les petites verrines de légumes, ou autres feuilletés bien moins risqués mais tout aussi appétissant.

L’astuce du jour : Si vous ne pouvez vous passer du foie gras ou de saumon fumé sachez qu’à partir du moment où les aliments ont été surgelés (Picard deviendra votre meilleur ami !) il n’y a plus de risques. Si la décongélation est bien opérée, à vous les petits plats qui vous font rêver.

Le plat : il n’est pas rare qu’on trouve dinde et chapon sur la table de noël. Ce sont des viandes généralement bien cuites qui ne devraient pas poser de problèmes. Juste faire attention à la farce qui peut être servie crue ! En résumé, pour une grossesse en toute sérénité ? Toujours choisir le plat mijoté !  

Le dessert : Alors la, c’est le moment de se lâcher ! Si la bûche est glacée, veillez à ce que la chaîne du froid n’ait pas été rompue, sinon je n’ai qu’un conseil à vous donner : faîtes vous plaisir !

(oui, oui, j’avais faim quand j’ai écris cette article mais comme le dirait ma super collègue Léna, chaque occasion est bonne pour manger.)

 

 

Grossesse et fêtes de fin d’année : quelle tenue pour éviter de ressembler à la dinde de mamie ? 

C’est bien beau de discuter nourriture mais n’oublions pas le deuxième sujet le plus important de cette article : la tenue idéale. Comment réussir à conjuguer grossesse et fêtes de fin d’année avec un ensemble élégant, qui mettra en valeur nos formes de femmes enceintes tout en restant confortable ?

Bonne nouvelle, la grossesse a ses désagréments mais aussi ses points positifs : vos cheveux sont beaux et votre peau est plus lumineuse, en bonne santé. Côté maquillage, vous pouvez opter pour des produits biologiques et naturels, il existe maintenant de nombreuses marques de qualité et à petit prix comme la gamme Avril.

Concernant la tenue, de très belles marques proposent des robes de soirées élégantes et confortables qui peuvent suivre toute la grossesse et souvent l’allaitement. Chez Bubble rue du Chapitre à Rennes ou encore chez MM future maman vous devriez trouver votre bonheur à Rennes. Si vous aimez le commerce en ligne, chez envie de fraises, vous pourrez vous vêtir pour un budget raisonnable.

Grossesse et fêtes de fin d’année : comment gérer tante Simone ? 

“Oh tu es en au moins à 6 mois la ? Ah non ?”

“Tu es sure que tu n’attends pas des jumeaux ?”

“Je peux toucher ?”

Quand vous êtes enceinte, c’est comme si votre corps appartenait à l’ensemble de la population mondiale. Chacun se permet de donner son avis, de faire des remarques, de vous toucher le ventre sans la moindre vergogne. Mais alors, quand il s’agit de la famille, les barrières tombent et ça peut devenir encore bien pire.

Quelques conseils :

  • Garder en tête que ces remarques, bien qu’elles soient souvent déplacées, sont rarement méchantes et partent souvent d’une bonne intention.
  • Noël ne dure qu’un jour dans l’année… Allez trois, si on comptabilise le 24 et le 26 décembre.
  • L’avantage est que vous aurez surement moins à participer aux taches ménagères parce que… “vous devez vous reposer”.

Alors on souffle, on se détend et on répond en souriant à tata Simone :”non, je n’accouche pas la semaine prochaine, c’est prévu dans 3 mois. Et toi, concernant la perte des kilos de ta grossesse d’il y’a 8 ans, ça avance bien ?”.

On espère que ce petit article vous aidera à gérer grossesse et fêtes de fin d’année. Et si, en plus de vous questionner sur votre alimentation, vous vous intéressez à la future alimentation de bébé, vous pouvez vous inscrire à nos ateliers DME (diversification alimentaire menée par l’enfant) juste ici.

 

Et profitez bien de ces beaux moments en famille parce que, même si elle peut vite nous agacer, ils restent inestimables. 

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.